Marais Chatelaillon Les ConteursMarais Chatelaillon Les Conteurs
©Marais Chatelaillon Les Conteurs|Gregory Cassiau

Angoute ‑ Châtelaillon : la balade des gens heureux

Au cœur de la station, le chemin du littoral est l’un des circuits les plus appréciés des vacanciers. Peut-être un peu trop en été… Avec l’arrivée des beaux jours, on opte pour un joli détour : la balade d’Angoute ! Nichée dans les hauteurs de la station, elle vous transporte dans un Châtelaillon sauvage et enchanté. Suivez le guide ! 🧭 🌿

Hissez eau !

Le saviez-vous ? (dites non s’il vous plaît). La ville balnéaire de Châtelaillon est entourée d’eau ! À l’ouest, on retrouve bien évidemment l’océan, tandis que les marais et leur humidité rafraîchissent la partie est du territoire. Une station, deux poumons ! Allez, on respire un grand coup et on se retrouve à Angoute pour prendre un peu de hauteur.

Le circuit

Raison n°1

Pour le cadre

🧭 N46°04.999’ / W001°05.824’

En rando ou à vélo, la balade d’Angoute vous fait explorer un versant moins connu, mais tout aussi passionnant de la station. Dépassez l’Avenue de la Falaise, avant de faire une halte sur la butte des Boucholeurs.

Là, c’est une authentique nécropole mérovingienne qui pointe le bout de ses sarcophages devant vous. L’histoire de la station n’a pas fini de vous surprendre…

On arrive presque au point culminant de Châtelaillon : la fameuse colline d’Angoute et ses 22 mètres d’altitude. L’Everest de la Charente-Maritime !

Psst : Envie de voir le petit monde du marais de plus près ? Rendez-vous au parc du belvédère, un point de vue unique pour observer les oiseaux qui nichent et la végétation dans son état le plus naturel. N’oubliez pas votre paire de jumelles pour ne rien manquer du spectacle !

Raison n°2

Pour la faune et la flore

Il y a deux équipes lorsqu’il s’agit de la balade d’Angoute ! Ceux qui l’aiment au printemps, avec sa timide nature prête à éclore, et ceux qui la préfèrent en automne, habillée de ses bruns chauds et lumineux. Et vous ?

En attendant de trancher, on en profite pour s’offrir une balade de 2 km, immergé dans la nature. Ouvrez grand les yeux : ce sont mille petits tableaux qui se jouent autour de vous. Un cygne qui flâne le long des cours d’eau, une cigogne qui construit patiemment son nid ou une loutre sauvage qui lustre ses moustaches… Le monde animal est à portée de curiosité.

Et si vous souhaitez jouer de l’hameçon, de beaux promontoires vous attendent sur place.

Raison n°3

Pour en faire tout un plat 🥗

Du cours d’eau aux fourneaux, il n’y a qu’un plat ! Penchez-vous : les sentiers de Châtelaillon regorgent d’ingrédients insoupçonnés aux saveurs surprenantes.

Prenez la fleur d’angélique par exemple. On retrouve aussi bien ses pompons blancs dans les zones humides de la station que dans les gâteaux charentais. La nature a décidément du bon !