Trouver, choisir et déguster l’huître de Châtelaillon : on vous dit tout !

Passer des vacances à Châtelaillon sans déguster d’huîtres ? Impensable ! Avec son parfum iodé, sa saveur onctueuse et son histoire passionnante, la reine du littoral met tout le monde d’accord. Même les plus petits en raffole si on sait bien s’y prendre ! Où la trouver, comment bien la choisir et comment la sublimer, on vous dit tout. Suivez-nous !

Où trouver les plus belles huîtres à Châtelaillon?

Vous cherchez la perle rare ? Plusieurs options s’offrent à vous.  

Vous pouvez tout d’abord vous déplacez directement dans la zone ostréicole de la ville. Les circuits courts, on ne fait pas mieux ! C’est l’occasion idéale pour faire connaissance avec les producteurs locaux et découvrir l’univers de l’huître. N’hésitez pas à leur poser des questions, ils seront fiers de partager avec vous leur passion pour ce beau produit.

Première option : dans les cabanes à huîtres !

On vous partage 3 jolies adresses pour déguster des huîtres à Chatelaillon les pieds dans le sable.

Les cabanes à huîtres des Boucholeurs restent encore le meilleur moyen de déguster les pépites de Châtelaillon. Fraîches, brillantes et parfumées, elles font le bonheur des visiteurs et régalent chaque jour les habitués. Un verre de vin blanc charentais bien frais, un filet de jus de citron et vous avez un plat d’exception !

Deuxième option :
acheter ses huîtres au marché couvert

Il est ouvert du 1er mai au 30 septembre tous les jours de 8h à 13h puis d’octobre à avril du mardi au dimanche de 8h à 13h. On vérifie la date du jour, on prend son plus beau panier et on se laisse guider par les odeurs alléchantes des étals. Pour dénicher les meilleures huîtres, on vous donne nos 5 stands coups de cœur :

  • La Famille Courprie, de père en fils
  • La Famille Guignet
  • Aux Friandises de l’Océan
  • La Poissonnerie chez Janny
  • La Poissonnerie Oléronnaise

Comment bien choisir son huître ?

Il existe différentes cases à cocher avant de déguster les huîtres de Châtelaillon :

La fraîcheur

  • Achetez-les de préférence en bourriche pour les maintenir à plat
  • Veillez à regarder la date d’expédition sur l’étiquette de la bourriche 
  • Conservez-les une dizaine de jours au frigo ou dans un endroit frais, entre + 5 °C et + 10 °C

 Le type : plate ou creuse

  • L’huître plate est plus rare, plus chère et se distingue par son fort goût iodé
  • L’huître creuse, plus commune, se divise en trois variétés en fonctions de leur espace et de leur temps d’affinage : les fines, spéciales et pousses de claires
Le calibre
  • Plus le numéro du calibre est élevé, plus l’huître est petite !
  • Pour les plates : 
    • 000, la plus grosse : entre 100 et 200 g. 
    • 00 : 90 à 100 g
    • : 80 g
    • 1 : 70 g
    • 2 : 60 g
    • 3 : 50 g
  • Pour les creuses :
    • 1, très grosse : 111 g et plus
    • 2, grosse : de 80 à 110 g
    • 3, moyenne : de 50 à 80 g
    • 4, petite : de 30 à 50 g
    • 5, très petite : inférieur à 30 g

Comment ouvrir facilement son huître ?

  1. Choisir son couteau et le tenir à ½ cm de la pointe pour éviter de se blesser en ripant
  2. Prendre la coquille dans sa main et sectionner le muscle de l’huître situé au niveau de votre majeur
  3. Une fois le couteau planté, faire de petits mouvements de rotation avec le poignet pour écarter la coquille
  4. Faire enfin glisser le couteau jusqu’au pied de l’huître et faire levier pour l’ouvrir entièrement. Tout un savoir-faire !

 

  • Vous vous êtes blessé lors de l’ouverture ? Pas de panique ! Passer la main sous l’eau froide, désinfecter la plaie et consulter sans tarder.
  • À tous les moussaillons curieux : ne jamais ouvrir une huître sans la présence d’un adulte !